Accueil » Archives

Articles tagués sous : Inde

»

[5 déc 2008 | 2 commentaires | ]

Lundi 25 août 2008, Inde

A 6 heures, la rue est aussi déserte qu’elle était peuplée hier soir. Nous rejoignons la maison du vieil homme où Rustine a passé la nuit. Nous y trouvons Ali, son fils, qui nous précède dans l’escalier. C’est avec grande surprise qu’un petit déjeuner nous attend sur la petite table de la plus grande salle : chai, omelette, toasts. Importante famille musulmane de la région, la généreuse famille voulait se rattraper de ne pas nous avoir pu nous proposer de chambre. Belle compensation.
La qualité de la …

»

[30 oct 2008 | Aucun commentaire | ]

Lundi 4 aout 2008, Inde, Népal

Il est cinq heures du matin quand nous quittons la vieille ville et son âme mystérieuse. Nous croisons les derniers bambins aux yeux bordés de khôl et grimpons dans un rickshaw-vélo pour rejoindre Rustine garée dans la périphérie de la ville.
Le cap est mis sur le Népal. Nous faisons halte à Gorakpur afin de nous procurer des dollars, unique devise acceptée à la frontière pour l’obtention des visas. Nous traversons lentement la vallée fertile du Gange et entrons doucement dans l’immensité des plaines du Terai indien. …

»

[26 oct 2008 | Aucun commentaire | ]

Samedi 26 juillet 2008, Inde

Réveillés par le premier train du matin, nous sortons prendre notre premier chai dans la roulotte d’en face. Autour de nous, les regards ont un je ne sais quoi d’étrange. Plus appuyés que d’habitude…presque conspirateurs. Nous avons tous deux le sentiment qu’il se passe quelque chose d’inhabituel, ce matin. Alors qu’ accoudés à la gargote ambulante, essayant de nous défaire en vain d’un sommeil trop coriace, un rickshaw-wallah nous tend une coupure de journal. C’était donc ça ! Nous nous souvenons alors qu’hier, un homme étrange …

»

[22 oct 2008 | 2 commentaires | ]

Mercredi 23 juillet 2008, Inde

Le corps brulant et trempé de sueur, j’ouvre mes yeux bouffis par la nuit blanche. Coralie somnole encore. Les premiers villageois mènent leurs bêtes aux cultures. Il est 6 heures. Je contemple ces hommes et ces bêtes dont la musculature est pour les uns comme pour les autres sculptée par rigueur du travail et du climat. L’eau boue pour le thé quand les premiers rayons abattent leur fatale touffeur sur la plaine.
Sur la route, les haltes sont fréquentes. Même dans ces lieux désolés, les paysans nous …

»

[19 sept 2008 | 2 commentaires | ]

Du vendredi 27 juin 2008 au vendredi 18 juillet 2008, Inde

En découvrant Pondichéry, Pierre Loti, lors de son voyage en Inde en 1900, écrivit :
« Oh ! La mélancolie d’arriver là dans cette vieille ville lointaine et charmante, où sommeille, entre des murailles lézardées, tout un passé français ! Des petites rues un peu comme chez nous, au fond de nos plus tranquilles provinces ; des petites rues bien droites, au maisonnettes basses, aux maisonnettes centenaires, blanches de chaux sur un sol rouge ; des murs de jardins, d’où retombent …